Sorcières !

Montez les marches, suivez les corbeaux et là, dans la pénombre, une cabane se dresse. Approchez vous encore un peu, tendez l’oreille et vous l’entendrez peut-être : ici vit une sorcière ! Figure fascinante et mystérieuse, il serait facile de la résumer à son chaudron et à son chapeau pointu. Elle détient aussi le secret des vertus des plantes et les créatures de la nuit sont ses alliées. Alors plus un instant à perdre, prenez votre balai et en route pour l’exposition !

Afin de mieux comprendre pourquoi la sorcière est de retour comme figure féminine forte et indépendante, quoi de mieux qu’un habile mélange de divers ingrédients ? Car oui, H2M propose à la fois art contemporain et anciens témoignages, œuvres classiques et performances filmées, pour découvrir tous les secrets de cette figure emblématique. Quand Gustave Doré représente Viviane comme une séduisante magicienne, les exemplaires du Malleus Maleficarum (ici une édition de 1615) dépeignent avec horreur les caractéristiques maléfiques attribuées aux malheureuses victimes de la « chasse aux sorcières ». Entre persécutions et massacres, elle fit des dizaines de milliers de victimes alors que s’épanouissait la Renaissance.

La sorcière effraie et intrigue, figure imaginaire indissociable des contes de notre enfance mais aussi emblème de la liberté féminine. On retrouve ainsi des artistes contemporaines telles que Annette Messager, Yoko Ono ou encore Katia Bourdarel, afin d’illustrer cette double nature, à la fois victime et émancipatrice, monstrueuse et fascinante, diabolique mais toujours enchanteresse.

Ainsi, la sorcière est plus complexe qu’il n’y parait, bien que certaines œuvres font appel à des références bien ancrées dans l’imaginaire collectif. Celles de Katia Bourdarel sont sans doute les plus représentatives, comme Le secret ou L’inaccessible, évoquant l’antre de la sorcière et son fameux balai ! L’œuvre Stigmata Candle Holder de Roxanne Jackson semble quant à elle sortir tout droit d’un conte, avec ses mains velues qui évoquent une femme transformée en loup-garou la nuit tombée…

La nuit est d’ailleurs propice à divers rituels, plus ou moins sanglants : dans Devout with the flesh, une femme vêtue de rouge danse au milieu d’un cercle de viande de bœuf, comme dans un rite satanique ! De manière poétique, le court-métrage Le Serpentaire (C. Favier et D. Ravel, 2017) évoque pour sa part une lente métamorphose, au milieu des bois, rythmée par le crépitement d’un grand feu. A travers l’éclosion d’une étrange créature, le film raconte le passage à l’âge adulte, thème que l’on retrouve dans bien des contes comme Le Petit Chaperon Rouge.

Mehdi-Georges Lahlou, Devout with the flesh, photographie, 2013

Ainsi, riche en œuvres comme en contenu, l’exposition plaira à tous les férus de sorcellerie comme aux moldus ! De plus, comme toutes les autres expositions d’H2M, l’entrée est libre ! L’Hôtel Marron de Meillonnas (ou pour simplifier, H2M) accueille en effet deux expositions par an et autres évènements, en tant qu’espace pluriculturel niché au cœur de Bourg-en-Bresse. Espace d’art contemporain, il ne se contente pas d’accueillir des expositions, il propose aussi un programme d’échanges et d’ateliers dont l’objectif est de favoriser la rencontre entre le public et l’art contemporain. Et notez bien dans vos grimoires : un Escape Game ensorcelant aura lieu le vendredi 12 juillet. « Recette magique« , c’est dès 8 ans et dès 17h au H2M (sur réservation). Quant à l’exposition, découvrez là autrement lors d’une visite apéro le vendredi 26 juillet prochain !

Pour en savoir plus sur l’espace d’art contemporain H2M de Bourg-en-Bresse, cliquez ! Et pour plus de sorcellerie, les Sorcières, c’est par ici jusqu’au 28 juillet !

Eloïse Coudeville et Sarah Mascher

Image de couverture : Affiche de l’exposition « Sorcières ! »

Illustrations : Sarah Mascher / Images : Art Me Up et H2M

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s